BD

Adieu triste amour, de Mirion Malle

Mirion Malle que l’on avait adoré avec sa précédente BD autour de la dépression continue son travail de l’intime avec une histoire traitant de rupture de solitude et de sororité. On aime tout de cette BD délicate qui met l’amitié au centre des relations.

Cléo vit à Montréal avec son cheum mais
se rend compte en discutant avec une autre femme de sa toxicité. Elle décide de tout plaquer et de disparaître pour mieux renaître. C’est fort, puissant et même temps très doux. On recommande pour tou.te.s celleux qui veulent tout recommencer après une histoire difficile et qui aiment les belles aventures.

Adieu triste amour
Mirion Malle
Éditions La Ville Brûle
20€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s