Littérature étrangère

Mr. Loverman, de Bernardine Evaristo

Barry a 74 ans. Dandy érudit et grand séducteur, il a passé sa vie auprès de Carmen. Chaque soir pourtant, il s’éclipse. Laissant dépérir sa femme qui n’en peut plus d’attendre. C’est dans le lit de Morris qu’il se glisse et s’échappe. Depuis 60 ans, c’est lui qui fait vibrer son cœur et complète son âme.

Cachés dans le secret, les amants
n’en peuvent plus. Barry se décidera-t-il enfin à faire son coming- out ? De quelle manière annoncer à sa femme et ses enfants que c’est Oncle Morris qu’il part retrouver le soir ?

Après « Fille, Femme, Autre », nous retrouvons la verve de Bernardine Evaristo dans un registre plus léger et drôle. Si les enjeux du coming-out et la manière dont Barry les affronte sont traités de manière aussi juste que réaliste, le ton ici est espiègle et malicieux. A l’image de ce cher Barrington Jedidiah Walker. Un personnage non sans défaut mais si attachant, qu’on aimerait rencontrer, pour de vrai. Juste le temps d’une soirée.

Mr. Loverman
Bernardine Evaristo
Tr. de l’anglais par Françoise Adelstain
Globe
23€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s